Archive du mois : août 2018

Les lunettes du chercheur

Les différents courants de recherche sur la relation entre le commerce et la ville partagent une même préoccupation : identifier les facteurs permettant de comprendre la viabilité d’un type de commerce donné à un endroit donné, à un moment donné. Plus que l’objet de la recherche, c’est la nature des facteurs explicatifs qui distingue les courants de recherche.

Hypermarchés: en Belgique d’abord

En 2013, on a célébré en France le 50ème anniversaire de la création par la société Carrefour du premier hypermarché, à Sainte-Geneviève-des-Bois, près de Paris. Ce type de magasin en libre service, de plus de 2.500m², vendant à la fois des articles alimentaires et non-alimentaires, de localisation périphérique, très accessible en voiture et entouré d’un grand parking constitue l’équipement commercial emblématique de la consommation de masse, tout comme le « shopping center » apparu en Europe un peu plus tard. La présence d’hypermarchés aux quatre coins du monde doit beaucoup à l’entreprise française qui en a fait le cheval de bataille de...

De ronde

Le Tour (en flamand « ronde ») des Flandres a lieu au début d’avril, est depuis une des courses cyclistes classiques flandriennes les plus importantes. Dans une région où le cyclisme est l’un des sports rois, les foules se massent le long des routes et dans les cafés. Certains d’entre eux sont de véritables clubs de supporters et affichent clairement leurs préférences sportives en façade.

Le projet éditorial du carnet Géomarketing

Que ce soit au travers du sempiternel Location, Location, Location qui résume un peu caricaturalement les critères de choix d’un bon emplacement commercial ou des 4 P du marketing (Product, Price, Promotion, Place), une forme de géographie appliquée a toujours été intimement associée aux savoirs nécessaires pour la bonne conduite des affaires dans le secteur de la distribution.

Tatiana Debroux

Tatiana Debroux est géographe et docteure en sciences de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Ses activités de recherche et d’enseignement se partagent entre l’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (IGEAT) à l’ULB et le laboratoire d’études urbaines Cosmopolis à la Vrije Universiteit Brussel (VUB).

Benjamin Wayens

Benjamin Wayens, géographe, Docteur en Sciences, est maître de conférence à l’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (IGEAT) de l’Université libre de Bruxelles (ULB) et chargé de recherche à l’Institut de recherches interdisciplinaires sur Bruxelles (IRIB) de l’Université Saint-Louis (USL-B). Titulaire du certificat d’aptitude pédagogique approprié à l’enseignement supérieur, il a longtemps contribué à la formation géographique et scientifique des futurs instituteurs de la Haute École Lucia de Brouckère.