Catégorie : En rayon

La rubrique “en rayon” regroupe les billets qui traitent d’une théorie, d’une notion ou d’un fait permettant de mieux comprendre les enjeux géographiques de la distribution et du commerce de détail. Par billet, un concept, son illustration et généralement une orientation bibliographique pour approfondir les choses.

Les multiples métiers du commerçant

Le métier de commerçant semble facile à définir : il s’agit de vendre des biens ou des services aux particuliers dans une boutique qui se distingue généralement par une vitrine ou un panneau signalant l’existence du commerce, l’enseigne. Mais en fait, le commerçant assure une fonction de distribution à laquelle sont associés de nombreux métiers… bien souvent assurés par la même personne ou une équipe resserrée.

Statistiques et recherche participative : décloisonner les approches du commerce

Les études sur le commerce utilisent souvent soit des dispositifs d’évaluation, qui mobilisent les chiffres, soit des procédures délibératives associant citoyens, scientifiques et décideurs. Les approches statistiques sont généralement associées à une démarche top-down, les indicateurs ayant pour fonction de préciser et d’affiner le sujet d’étude. Les approches fondées sur une participation locale sont, elles, franchement teintées d’une coloration bottom-up, cherchant au contraire à faire émerger des éléments théoriques à partir de la pratique. Sont-elles pour autant inconciliables ?

“Résiste !”: de la résilience du commerce

La résilience fait aujourd’hui partie des incontournables des politiques de développement urbain. Fait-elle sens pour la sphère du commerce ? Qu’elle désigne la longévité d’un commerçant ou les transformations d’un noyau commercial, la notion soulève des questions qui sont intimement liées à l’environnement du commerce, tant économique, psychosociologique que géographique.

Les lunettes du chercheur

Les différents courants de recherche sur la relation entre le commerce et la ville partagent une même préoccupation : identifier les facteurs permettant de comprendre la viabilité d’un type de commerce donné à un endroit donné, à un moment donné. Plus que l’objet de la recherche, c’est la nature des facteurs explicatifs qui distingue les courants de recherche.