Catégorie : A la une

Articles mis en avant sur la page d’accueil du blog.

Ne pas courber l’échine : logiques de résilience des boucheries à Bruxelles

Les boucheries deviennent rares à Bruxelles, mais pas forcément juste parce que l’on mange moins de viande. Si près de 9 boucheries sur 10 ont disparu depuis 1950, il y a néanmoins des quartiers où elles résistent nettement mieux qu’ailleurs, en s’adaptant à leur public et en misant sur la confiance du consommateur.

Le commerce bruxellois 1950-2017 : une contraction par fantômisation ?

En Région bruxelloise, depuis 1950, près d’une cellule commerciale sur deux a vu son activité commerciale disparaitre. Si cela engendre des cellules vides, c’est en fait surtout un processus de reconversion qui est à l’œuvre. La fonction commerciale disparait, mais n’est pas toujours le cas de la cellule commerciale qui l’hébergeait.

Size matters. 10 ans d’évolution des points de vente à Bruxelles

On suit classiquement l’évolution des paysages commerciaux à partir de relevés de terrain qui comptabilisent le nombre de points de vente ou de services. Cependant, il est bon de tenir compte non seulement de l’évolution des effectifs, mais aussi de celle des surfaces nettes de vente. En fonction de l’indicateur suivi, les constats peuvent être différents, voire divergents.

Les multiples métiers du commerçant

Le métier de commerçant semble facile à définir : il s’agit de vendre des biens ou des services aux particuliers dans une boutique qui se distingue généralement par une vitrine ou un panneau signalant l’existence du commerce, l’enseigne. Mais en fait, le commerçant assure une fonction de distribution à laquelle sont associés de nombreux métiers… bien souvent assurés par la même personne ou une équipe resserrée.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search